Menu

Olli-Pekka Rantala: Nous avons besoin de services de mobilité numériques et durables

EU2019FIMinistère des transports et des communications 7.10.2019 9.18
Édito
Photo: Ministère des transports et des communications

L'interconnexion des transports et de la communication ont fait de la transformation numérique une réalité pour le secteur des transports. Les systèmes de navigation, l'achat des billets et les opérations de paiement, ainsi que le développement de l'automatisation, reposent déjà sur la disponibilité d'une grande quantité d'informations. Ce n'est pas l'utilisation des informations qui compte, mais les résultats qu'elles permettent d'obtenir. L'interconnexion de l'information et des transports aide-t-elle à développer des services de transports plus durables qui satisfont également aux besoins des consommateurs?

Les solutions de transport durables et numériques figurent à l'agenda des Journées du numérique pour les transports (Digital Transport Days), organisées par la Commission européenne et le ministère finlandais des transports et de la communication du 7 au 9 octobre, dans le cadre de la présidence finlandaise.

Les objectifs de réduction d'émissions nous obligent à agir

Le secteur des transports est à l'origine de presque 30% des émissions de dioxyde de carbone de l'UE, et 72% des émissions générées par les transports proviennent de la circulation routière. Faire de la mobilité un véritable service, en améliorant les conditions, l'intermodalité et l'attractivité des services de mobilité durables, des transports publics et des déplacements à pied et à vélo, est donc l'un des moyens de réduire ces émissions. Dans ce contexte, il est essentiel de mieux utiliser les informations disponibles.

Les services de mobilité durables fonctionnent au carburant renouvelable: les données qui permettent la prestation de services accessibles et efficaces. L'UE devrait chercher à améliorer la disponibilité des données relatives aux transports et à assurer l'interopérabilité des systèmes d'achat de tickets et de paiement. Ainsi, les différents services de mobilité pourraient être liés afin de former une chaîne de services continue (on parle alors de de "mobilité en tant que service").

Un accès facile et ininterrompu aux services de transport joue un rôle central pour choisir entre véhicule personnel et transports en commun. L'utilisation accrue des données contribuerait également à l'efficacité du transport de marchandises.

Meilleurs services de mobilité pour les citoyens

L'information n'est qu'un des facteurs de la réalisation des services de mobilité basés sur les besoins des personnes. Il convient de soutenir les services durables par une infrastructure adéquate, ainsi que par une réglementation permettant leur développement. Il faut évaluer le système de transport du point de vue des usagers et le voir comme un tout plutôt que de considérer séparément différents modes de déplacement.

L'UE devrait chercher à augmenter l'offre de services de mobilité et à développer des services durables de qualité, afin d'offrir aux consommateurs des moyens de déplacement améliorés et plus faciles d'accès. De bonnes conditions de fonctionnement doivent être garanties aux entreprises, afin qu'elles puissent innover et offrir de nouveaux services de transport. Une gamme plus vaste de services est aussi dans l'intérêt des usagers.

Selon les estimations, la densité du trafic et les marchés de services de mobilité continueront de s'accroitre. La lutte contre les changements climatiques est pour l'Europe une opportunité unique de devenir le précurseur en matière de marchés et de systèmes de transport durables. L'Europe peut montrer au reste du monde comment promouvoir une croissance durable en créant des connexions intelligentes.

Olli-Pekka Rantala, directeur général, Ministère des transports et des communications