Saut au contenu

Milla Kouri: Le projet de classification des investissements selon leur durabilité progresse au niveau de l'UE

EU2019FIMinistère des finances
Julkaisuajankohta 17.10.2019 8.45
Édito

Par leurs choix, les investisseurs peuvent contribuer à l’atténuation des changements climatiques, pourvu qu'ils puissent comparer différents produits afin de savoir lesquels permettent d'investir de manière plus responsable. Cette comparaison sera désormais plus facile grâce au système de classification des investissements ("taxinomie"). La Finlande a fait progresser la création de ce système durant sa présidence.

La présidence finlandaise a réalisé une avancée importante dans ce projet lorsque les États membres sont parvenus, le 25 septembre, à un accord politique sur le système de classification. Les ambassadeurs auprès de l'UE ont donné à la présidence finlandaise le mandat pour lancer les négociations en trilogue sur la proposition de règlement avec le Parlement européen et la Commission.

Les placements durables nécessitent la mobilisation des capitaux

L'intégration de la finance durable est essentielle pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris. Afin de pouvoir réaliser ses objectifs en matière de climat et d'énergie, l'UE doit combler le déficit d'investissement annuel, qui est actuellement de presque 180 milliards d'euros. Il est impossible de remédier à un déficit d'investissement aussi important uniquement grâce à des fonds publics, mais l'action en faveur du climat repose également sur la mobilisation des capitaux privés et le marché des capitaux.

Afin d'orienter les capitaux vers des placements plus durables, les investisseurs doivent pouvoir comparer les répercussions environnementales de différents produits financiers. C'est précisément l'objectif du plan d'action de l'UE pour la finance durable, dont l'un des volets est la création d'un système européen de classification des investissements durables.

Critères minimums pour les produits d'investissement verts

Qu'est-ce qu'un produit d'investissement vert? Les prestataires de services utilisent différentes méthodes pour définir le caractère "vert" des produits financiers. Il est difficile pour un investisseur de s'assurer qu'un fonds d'investissement dit "vert" le soit vraiment et qu'il ne s'agisse pas d'éco-blanchiment.

Le système européen de classification établit des critères minimums pour les produits d'investissement verts et crée ainsi un standard pour les investissements écologiquement durables sur le marché financier. Par exemple, un prestataire de services pourrait notifier à son client qu'un fonds d'investissement satisfait à 60% aux critères de la classification européenne de durabilité.

Les critères harmonisés, ainsi qu'une conception commune sur la durabilité, améliorent la position des investisseurs, qui pourront ainsi mieux comparer les fonds verts et les autres produits d'investissement verts offerts par différents prestataires. Cela permettra également aux investisseurs d'avoir une plus grande confiance vis-à-vis du caractère "vert" de leurs placements, et de contribuer à la promotion de la durabilité dans le monde.

Milla Kouri, Spécialiste des questions financières, le ministère des finances

Ce thème dominera les discussions lors de la conférence Greener Finance for Sustainable Future, organisée les 30 et 31 octobre à Helsinki par le ministère des finances et la Banque de Finlande.