Menu

Discussions entre M. Antti Rinne et M. Emmanuel Macron sur les changements climatiques et la protection de l'État de droit

EU2019FISecrétariat général du gouvernement 19.9.2019 10.55 | Publié en français le 20.9.2019 à 15.20
Dépêche
Photo: Päivi Anttikoski, Secrétariat général du gouvernement, Finlande

Lors de leur entrevue, qui a eu lieu à Paris le 18 septembre, les deux chefs d'État ont également abordé l'état d'avancement des négociations concernant le Brexit. M. Rinne a rappelé que toute proposition britannique de solution alternative devrait être présentée avant la réunion du Conseil européen les 17 et 18 octobre prochains.

M. Antti Rinne, Premier ministre finlandais, a rencontré M. Emmanuel Macron, président français, au palais de l'Élysée. Leurs discussions ont principalement porté sur les priorités de la présidence finlandaise du Conseil de l'UE, dont le cadre financier pluriannuel, l'État de droit et la lutte contre les changements climatiques. La Finlande et la France ont souligné l'importance pour l'UE d'être un leader mondial en matière de climat.

"L'Union européenne doit montrer qu'elle est un leader mondial de l'action en faveur du climat. M. Macron et moi-même considérons qu'il est de la plus haute importance pour l'UE de parvenir à un accord fixant pour objectif la neutralité carbone à l'horizon 2050", a déclaré M. Rinne.

Celui-ci a également rappelé l'importance de défendre l'État de droit.

"Nous devons dire très clairement que nous ne tolérerons aucune violation de l'État de droit et de la démocratie en Europe. C'est très simple: toute violation de ce genre est un acte de violence envers les citoyens, envers nous tous. Nous ne pourrons jamais l'accepter."

Antti Rinne: "L'accord de retrait négocié reste la meilleure option"

Le Brexit figurait également à l'ordre du jour de la discussion.

"Nous avons déterminé, comme tous les membres de l'UE à 27, que l'accord de retrait du Royaume-Uni obtenu préalablement négocié reste la meilleure option pour tous", a déclaré M. Rinne.

"Nous restons ouverts à toute solution alternative dûment justifiée, car une sortie sans accord n'est pas ce que choisirait l'UE. Toute proposition que le Royaume-Uni souhaiterait soumettre devrait arriver très prochainement, afin d'être analysée et négociée. Je pense que toute proposition de ce type devrait être présentée d'ici à fin septembre", a conclu M. Rinne.

MM. Rinne et Macron ont également évoqué l'élargissement de l'UE, les approches communes pour faire face aux migrations, la coopération européenne en matière de défense et la Russie.

Informations complémentaires

M. Jari Luoto, sous-secrétaire d’État aux affaires européennes, tél. +358 50 468 5949,
Pilvi-Elina Kupias, conseillère spéciale auprès du Premier ministre (affaires européennes), tél. +358 50 465 6395,
Dimitri Qvintus, conseiller spécial auprès du Premier ministre (relations avec les médias), tél. +358 50 477 7362,
Päivi Anttikoski, directrice de la communication du gouvernement, tél. +358 40 536 4821, Secrétariat général du gouvernement

Antti Rinne