Saut au contenu

La lutte contre le blanchiment de capitaux et l'atténuation des changements climatiques ont dominé le débat des ministres des finances

EU2019FIMinistère des finances
Julkaisuajankohta 5.12.2019 15.47
Dépêche
M. Mika Lintilä, ministre finlandais des finances, sur le lieu de la réunion
Photo: Union européenne

Le Conseil "Affaires économiques et financières" (Ecofin) s'est réuni à Bruxelles le 5 décembre en vue de définir les priorités pour les années à venir concernant la lutte contre le blanchiment de capitaux, l'approfondissement du marché des capitaux et l'action pour atténuer les changements climatiques. Cette réunion était présidée par M. Mika Lintilä, ministre des finances.

Le Conseil a adopté les objectifs stratégiques en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Ces actions figureront parmi les priorités pour les années à venir:

  • poursuivre le processus d'harmonisation de la législation dans l'UE
  • renforcer la surveillance
  • améliorer la coopération et l'échange des informations entre différentes autorités
  • analyser l'éventuel établissement d'une autorité de surveillance indépendante au niveau européen.

La présidence finlandaise a souligné, à plusieurs reprises, l'importance de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Les ministres ont également adopté une déclaration commune du Conseil et de la Commission européenne sur les cryptomonnaies stables, une sous-catégorie d'actifs cryptographiques. La dénomination "actif cryptographique" (ou "cryptomonnaie") couvre les moyens de paiement virtuels qui circulent de pair à pair, sans nécessité de la comptabilité centralisée.

De nouvelles possibilités de financement pour les PMI

Le Conseil a adopté des conclusions sur l'approfondissement de l'union des marchés des capitaux, l'un des objectifs de la présidence finlandaise.

Cela améliorerait l'accès au financement pour les petites et les moyennes entreprises et encouragerait les investisseurs particuliers à investir sur les marchés des capitaux, mais contribuerait également à la transformation numérique et au développement durable.

Poursuivre la finance durable et les actions en faveur du climat

Les ministres des finances ont évoqué l'avenir de la finance durable. L'objectif est de réorienter les capitaux privés vers des investissements durables sur le plan climatique. Les négociations sur la classification des investissements selon leur durabilité entre le Conseil, le Parlement européen et la Commission sont actuellement en cours.

La question des changements climatiques était examinée de manière plus globale lorsque les ministres ont approuvé le programme de travail du Conseil sur l'action climatique. Eu égard à ce programme, les ministres pourraient se pencher à l'avenir notamment sur la finance durable, la budgétisation verte, la tarification du carbone, la fiscalité verte et les subventions nuisibles à l'environnement.

Il est essentiel que la présidence finlandaise laisse une empreinte forte dans l'action climatique menée au niveau des ministres des finances et que les questions climatiques consolident leur place à l'agenda du Conseil Ecofin, conformément aux objectifs de notre présidence.
– Mika Lintilä, ministre finlandais des finances

Informations complémentaires

Susanna Ikonen, conseillère ministérielle principale (secteur financier), ministère des finances, tél. +358 295 530 049, susanna.ikonen(at)vm.fi

Mika Lintilä