Menu

Budget 2020 de l'UE: le Conseil est favorable à ce que l'accent continue d'être mis sur la croissance, l'innovation, la sécurité et la migration

3.9.2019 16.05 | Publié en français le 3.9.2019 à 16.22
Dépêche

Le Conseil souhaite que le budget de l'UE continue d'être axé sur le renforcement de l'économie européenne et de sa compétitivité. Les autres priorités consistent notamment à assurer un financement suffisant pour la migration et la protection des frontières extérieures de l'Union, à renforcer la protection civile, à lutter contre le changement climatique et à doter l'action extérieure de ressources adéquates conformément aux intérêts stratégiques de l'UE.

Comme les années précédentes, les États membres insistent également sur la prudence et la discipline budgétaires. Ils veulent ménager une marge de manœuvre budgétaire suffisante pour permettre à l'UE de réagir aux imprévus.

Ces principes régissent la position du Conseil sur le budget 2020 de l'UE, qui a été adoptée aujourd'hui.

Le budget de l'année prochaine est axé sur la continuité. Les États membres veulent mettre l'accent sur les domaines d'action essentiels et sur les programmes les plus performants qui présentent une valeur ajoutée européenne manifeste, tout en veillant à avoir une approche prudente. Je suis heureux que la position du Conseil ait été adoptée avec le soutien massif des États membres. Une base solide s'offre ainsi à nous pour les discussions que nous mènerons avec le Parlement au cours des prochains mois.

- Kimmo Tiilikainen, secrétaire d'État au ministère des finances de la Finlande, négociateur en chef du Conseil pour le budget 2020 de l'UE

Prochaines étapes

Le secrétaire d'État Kimmo Tiilikainen présentera la position du Conseil sur le budget 2020 de l'UE au Parlement européen lors de la session plénière de septembre. Le Parlement européen devrait adopter ses amendements à la position du Conseil le 23 octobre,

ce qui ouvrira une période de conciliation de trois semaines, qui débutera le 29 octobre et prendra fin le 18 novembre. Ce processus de conciliation a pour objectif l'obtention d'un accord entre le Conseil et le Parlement européen sur le budget 2020 de l'UE.