Menu

"Cyber Ranges Federation", projet de coopération pour améliorer les capacités de cyberdéfense

Ministère de la défense 4.11.2019 11.43
Édito

Le projet "Cyber Ranges Federation" vise à construire un environnement fermé d'exercice de cyberdéfense, destiné aux administrations de la défense des États membres de l'UE. Il a pour but de renforcer les capacités des États membres et de développer des exercices leur permettant de mieux faire face aux menaces hybrides.

Lancé en mai 2017, il réunit 11 États membres de l'UE et l'Agence spatiale européenne (ASE). Le projet est dirigé par l'Agence européenne de défense (AED). La première phase sera achevée durant la présidence finlandaise, vers la fin de l'année 2019.

L'objectif est de relier les environnements d'exercice nationaux, de regrouper les outils approuvés et de les mettre ensuite à la disposition de tous les États membres selon les principes de partage et de mutualisation. Ainsi, tous les États membres intéressés pourraient organiser des exercices de cyberdéfense, sans nécessairement en avoir un au niveau national. La participation à ce projet soutient également les États membres dans le développement de leurs environnements d'exercice respectifs.

Le travail pour renforcer l'environnement de cybersécurité commune se poursuit

Le monde académique a participé activement au projet "Cyber Ranges Federation". En Finlande, c'est le centre de cybersécurité de l'école supérieure professionnelle de Jyväskylä, JYVSECTEC, qui a mis en œuvre ce projet dans le cadre de son environnement d'exercice "RGCE" (Realistic Global Cyber Environment). JYVSECTEC a également dirigé les travaux liés à la conception, à la configuration et à la construction de la plateforme technique de l'environnement commun d'exercice de cyberdéfense.

Tous les pays européens cherchent à renforcer continuellement leurs capacités en matière de cyberdéfense. Dans les années à venir, ce projet sera donc poursuivi de manière stratégique en vue de développer l'environnement d'exercice existant et de permettre son utilisation par le plus grand nombre possible d'États membres. Cet environnement pourrait entre autres être utilisé pour organiser des exercices annuels de cyberdéfense au niveau de l'Union.

À l'occasion de la semaine thématique EU combined cyber and hybrid week ("semaine européenne de la cyberdéfense et des menaces hybrides"), la Finlande organisera, le six novembre, un événement pour présenter l'environnement d'exercice construit dans le cadre de ce projet. Cependant, cet environnement ne fournit qu'une base sur laquelle il faut entreprendre des efforts considérables pour renforcer les cybercapacités dans toute l'Union.

Harri Reini, chef de projet, ministère de la défense