Menu

Les ministres européens de la défense discutent à Helsinki de la coopération en matière de défense

EU2019FIMinistère de la défense 12.8.2019 15.35
Communiqué

Durant la réunion informelle des ministres de la défense, les 28 et 29 août, les ministres européens de la défense aborderont la question des nouvelles technologies et des mutations mondiales. Ils évoqueront notamment l'intelligence artificielle et les effets des changements climatiques sur la défense et la sécurité.

La réunion sera présidée par Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. La Finlande, actuellement à la présidence du Conseil de l'Union européenne, sera représentée par le ministre de la défense, M. Antti Kaikkonen.

Dans le sillage des nouvelles technologies

L'intelligence artificielle et le passage au numérique transforment durablement nos sociétés. Cela concerne également le secteur de la défense. Pendant sa présidence, la Finlande veut stimuler le dialogue sur l'IA et le numérique et encourager leurs applications dans la défense européenne.

"Les nouvelles technologies, comme l'IA, modifient l'environnement opérationnel de la défense. Pour développer et utiliser au mieux ces nouvelles technologies, il est nécessaire de coopérer. L'UE, à travers une coopération efficace, peut influencer ces transformations à l'échelle mondiale", déclare M. Kaikkonen.

La réunion informelle des ministres débutera avec une discussion sur l’IA et les nouvelles technologies. Les ministres de la défense évalueront la situation avec des experts du secteur privé. Ces discussions permettront de mieux comprendre les défis et les opportunités que l'IA et les nouvelles technologies offrent au secteur de la défense. Des représentants de l'ONU, de l'OTAN et un groupe d'experts (Global Tech) seront présents, à l'initiative de Mme Mogherini.

Les ministres de la défense chercheront à savoir comment utiliser l'IA pour développer la défense européenne et comment faire en sorte que l'UE reste en tête des avancées technologiques mondiales. Les ministres aborderont également la question des défis éthiques et juridiques liés au numérique et à l'IA.

La coopération en matière de défense, pilier de la sécurité globale

Ces dernières années, la coopération européenne en matière de défense s'est considérablement renforcée. Durant sa présidence, la Finlande veut encourager ce renforcement et rappeler le rôle de l'UE dans la coopération en matière de défense.

Cette coopération, par le biais d'instruments européens, permet d'améliorer la sécurité des États membres. Récemment, la coopération en matière de défense s'est étendue pour couvrir plus de domaines. Le Fonds européen de la défense, par exemple, améliore la compétitivité industrielle de l'UE. Les déplacements de troupes et de matériel ont également été concrètement facilités.

L'UE développe sa coopération avec des partenaires proches. Des représentants de l'ONU et de l'OTAN assisteront à la réunion d'Helsinki.

"La coopération en matière de défense est devenue plus importante ces dernières années. Mais il est nécessaire de l'examiner sous différents angles et de penser également à l'avenir", rappelle M. Kaikkonen.

Jeudi, lors de la première séance de travail, les ministres discuteront de l'impact des changements climatiques sur le secteur de la sécurité et de la défense. Cette séance sera suivie d'une séance sur la sécurité maritime, puis, en fin de journée, d'une discussion avec les ministres des affaires étrangères, sur le thème des menaces hybrides. Les ministres évalueront les résultats préliminaires et les retours d'expérience des discussions basées sur des scénarios tenues à Helsinki en juillet dernier. Ces discussions basées sur différents scénarios avaient pour but de renforcer la résilience de l'UE ainsi que de sensibiliser aux menaces hybrides.

Informations complémentaires

Tuomas Koskenniemi, conseiller spécial, ministère de la défense, tél. 0295 140 058, tuomas.koskenniemi(at)defmin.fi
Kristian Vakkuri, conseiller spécial, ministère de la défense, tél. 0295 140 123, kristian.vakkuri(at)defmin.fi (demandes d'interviews)

Antti Kaikkonen