Menu

Ministres européens des affaires étrangères à Helsinki – Le Moyen-Orient élargi, les menaces hybrides et l'Arctique au cœur des débats

EU2019FIMinistère des affaires étrangères 30.8.2019 16.19
Dépêche
Photo: Lauri Heikkinen, Secrétariat général du gouvernement, Finlande

La réunion informelle des ministres européens des affaires étrangères a porté notamment sur la situation au Moyen-Orient élargi, la région arctique, les menaces hybrides et la coopération régionale avec les partenaires des Balkans occidentaux. Elle a été suivie d'un déjeuner organisé par la Finlande, auquel ont participé également des défenseurs des droits de l'homme venant du monde entier.

Cette réunion informelle, tenue à Helsinki les 29 et 30 août, était présidée par Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Elle a débuté jeudi 29 août par un débat commun avec les ministres de la défense sur le thème des menaces hybrides. La lutte contre les menaces hybrides et informatiques est l'une des priorités de la présidence finlandaise. Les ministres des affaires étrangères ont également discuté, d'une façon globale, de la situation au Moyen-Orient élargi.

Vendredi 30 août, les ministres des affaires étrangères se sont intéressés à la région arctique, dont l'importance stratégique ne fera qu'augmenter en Europe et ailleurs dans les décennies à venir. Ils ont également discuté de la coopération régionale avec leurs homologues des Balkans occidentaux. En outre, les ministres ont évoqué les incendies dans le bassin d'Amazonie.

Le thème des droits de l'homme abordé lors d'un déjeuner informel

Pendant sa présidence, la Finlande veut attirer l'attention sur la nécessité de soutenir le rôle des femmes et des filles ainsi que les défenseurs des droits de l'homme et les efforts de la société civile dans le cadre des politiques extérieures de l'UE.

À la suite de la réunion informelle, le ministre finlandais des affaires étrangères Pekka Haavisto a organisé un déjeuner ministériel auquel ont également participé plusieurs défenseurs internationaux des droits de l'homme. À cette occasion, ils ont fait part de leurs points de vue sur la situation actuelle ainsi que de leurs recommandations adressées aux ministres et à l'Union.

"Aujourd'hui, il est d'autant plus nécessaire de soutenir les défenseurs des droits de l'homme, qui sont de plus en plus fréquemment la cible de menaces et d'attaques. Celles-ci affectent tout particulièrement les femmes défenseures des droits de l'homme. Ce déjeuner nous a permis de discuter des meilleurs moyens de soutenir le rôle important des défenseurs des droits de l'homme, qui travaillent souvent dans des conditions dangereuses et difficiles", a déclaré M. Haavisto.

Pekka Haavisto