Menu

Les ministres européens des finances discuteront à Helsinki des moyens d'atténuer les changements climatiques, ainsi que de la préparation du secteur financier face aux menaces hybrides

EU2019FIMinistère des finances 28.8.2019 9.06
Communiqué

Le renforcement de l'action contre les changements climatiques, ainsi que la préparation pour faire face aux menaces hybrides dans le secteur financier, seront les principaux thèmes abordés lors de la réunion informelle des ministres européens des finances à Helsinki, les 13 et 14 septembre.

La réunion sera présidée par M. Mika Lintilä, ministre des finances.

Les ministres des finances jouent un rôle majeur dans l'action en faveur du climat

Lors de la réunion informelle d'Helsinki, les ministres des finances de l'UE évoqueront le renforcement de l'action contre les changements climatiques.

Ils disposent de nombreux moyens efficaces pour atténuer ces changements, comme par exemple:

  • la tarification du carbone
  • la planification budgétaire
  • l'affectation des fonds européens.

"Les ministres des finances peuvent renforcer l'utilisation des moyens économiques pour faire avancer les actions en faveur du climat. Pour ce faire, nous devons nous doter d'un plan de travail", dit M. Lintilä.

À Helsinki, les ministres des finances examineront les moyens de faire progresser la lutte contre les changements climatiques dans les secteurs relevant spécifiquement de leur compétence. L'objectif est d'organiser des discussions politiques régulières sur ce thème et de définir les priorités concernant les mesures possibles. 

Lors d'une discussion séparée, les ministres aborderont le rôle de la taxation de l’énergie en vue d'atténuer les changements climatiques. Ce sujet est d'actualité, car la Commission européenne évalue actuellement la directive sur la taxation de l’énergie.

Les ministres se pencheront sur les aspects à prendre en considération en cas de révision de cette directive. Ils devraient également partager leurs expériences concernant les réformes effectuées en matière de taxation de l'énergie pour réduire les émissions.

Il est indispensable de renforcer la résilience du secteur financier face aux menaces hybrides

L'UE, ainsi que ses États membres et ses institutions, font l'objet de menaces hybrides complexes. Le secteur financier est chargé du fonctionnement de plusieurs services critiques de la société, ce qui en fait une cible très attractive pour des actions hybrides malveillantes. Il faut donc renforcer nos capacités à prévenir les menaces hybrides et les défaillances des infrastructures.

La réunion informelle des ministres des finances s'intéressera, au niveau politique, aux nouvelles menaces qui pèsent sur les marchés financiers et aux moyens de lutter contre elles. Les ministres se pencheront notamment sur la question des éventuelles mesures supplémentaires que les institutions et les autorités financières devraient prendre. Ils évalueront également la nécessité de renforcer la coopération intersectorielle pour que les menaces hybrides puissent être prises en compte de manière plus globale.

"Notre dépendance croissante vis-à-vis des systèmes critiques et de l'environnement informatique accentue également la vulnérabilité de nos sociétés. Les dirigeants doivent disposer des données les plus récentes sur les menaces et être capables de les prévenir en adoptant des mesures politiques appropriées et en assurant une coopération internationale", déclare M. Lintilä.

La lutte contre les menaces hybrides et l'atténuation des changements climatiques figurent parmi les priorités de la présidence finlandaise. Les règles européennes de politique budgétaire et le développement continu de l'union des marchés des capitaux sont également à l'ordre du jour.

Les gouverneurs des banques centrales participeront à la réunion du vendredi 13 septembre. L'Eurogroupe se réunira également à cette occasion.

Informations complémentaires

Martti Salmi, conseiller ministériel principal (secteur financier), ministère des finances, tél. +358 400 510 304, martti.salmi(at)vm.fi
Niina Nurkkala, conseil spécial auprès du ministre des finances, tél. +358 503 472 661, niina.nurkkala(at)vm.fi
Tommi Tolkki, conseiller en communication (demandes d'interview), ministère des finances, tél. +358 029 553 0269 (services pour les médias pendant la présidence finlandaise), press(at)vm.fi

Mika Lintilä