Menu

Le Conseil TTE (Transports et télécommunications) s'est intéressé au virage numérique dans les transports et à l'économie fondée sur les données

EU2019FI 3.12.2019 15.00
Dépêche
Photo: Union européenne

Les ministres des transports se sont réunis à Bruxelles le 2 décembre, et les ministres chargés des télécommunications le 3 décembre. Ils se sont penchés notamment sur les services de transports numériques et plusieurs propositions législatives concernant le secteur des transports, ainsi que sur la technologie 5G et l'économie des données.

Mme Sanna Marin, ministre des transports et des communications, a présidé la réunion du 2 décembre. Quant à la réunion du Conseil "Télécommunications" du 3 décembre, elle sera présidée par M. Josip Bilaver, ministre croate et représentant du pays assumant la présidence suivante. En raison de la situation politique en Finlande, Mme Marin s'est rendue à Helsinki avant la fin de la réunion du Conseil.

Plusieurs propositions législatives à l'ordre du jour du Conseil "Transports"

Le Conseil a arrêté sa position sur les propositions suivantes:

  • révision des droits des voyageurs ferroviaires
  • simplification des mesures d'octroi d'autorisations afin de faciliter l'achèvement du réseau transeuropéen de transport (RTE-T)

Le Conseil n'est pas parvenu à un accord sur la mise à jour de la réglementation européenne en matière de péages routiers (eurovignette) afin de régler les questions liées au financement des infrastructures routières, à la congestion du trafic et aux impacts environnementaux.

Les ministres ont également tenu un débat d'orientation sur les services de transports numériques aux personnes et sur les mesures que l'UE devrait adopter pour les promouvoir. La disponibilité des données était l'un des principaux thèmes abordés. En outre, les ministres ont discuté de l'avenir du ciel unique européen.

Technologie 5G et économie des données à l'ordre du jour du Conseil "Télécommunications"

Le Conseil "Télécommunications" a adopté des conclusions sur les opportunités liées à la technologie 5G et les risques de cybersécurité. Par ailleurs, les ministres ont été informés des progrès réalisés en ce qui concerne le règlement sur la protection de la vie privée dans le cadre des communications électroniques. Ce règlement est en cours d'examen au Conseil.

Les ministres ont également tenu un débat d'orientation sur les moyens de développer l'économie des données dans l'UE. L'objectif était de recueillir les avis des États membres sur des mesures à adopter dans l'avenir proche, sur des éventuels moyens d'encourager le partage des données entre les entreprises et sur les manières de s'assurer que les systèmes introduits seront centrés sur les personnes.

Informations complémentaires

Sanna Marin