Menu

Lutte contre la corruption et le renforcement des droits fondamentaux à l'ordre du jour des ministres de la justice

EU2019FIMinistère de la justice 7.10.2019 18.07
Dépêche
Mme Anna-Maja Henriksson discute avec ses collègues avant la réunion
Photo: l’Union européenne

La première réunion formelle du conseil "Justice et affaires intérieures" (JAI) durant la présidence finlandaise du Conseil de l'Union européenne s'est tenue à Luxembourg les 7 et 8 octobre. Le Conseil des ministres de la justice était présidé par Mme Anna-Maja Henriksson, ministre finlandaise de la justice.

Le 7 octobre, les ministres de la justice ont discuté de la nécessité de prendre des mesures supplémentaires au niveau de l'UE pour lutter contre la corruption. Ils ont également eu un échange de vues sur les défis qui se poseront en matière de droits fondamentaux en 2020 et au-delà. Cette année marque le 10e anniversaire de l'entrée en vigueur de la charte des droits fondamentaux de l'UE.

Les autres thèmes à l'ordre du jour des ministres de la justice étaient:

  • les actions de l'UE pour lutter contre le discours de haine en ligne
  • les négociations concernant l'adhésion de l'UE à la convention européenne des droits de l'homme
  • les négociations internationales sur un meilleur accès transfrontalier aux preuves électroniques
  • l'état d'avancement des travaux sur la mise en place du Parquet européen
  • le nouveau registre judiciaire antiterroriste de l'Agence de l’Union européenne pour la coopération judiciaire en matière pénale (Eurojust).

La réunion du Conseil JAI s'est poursuivie le 8 octobre avec les ministres des affaires intérieures.

Anna-Maja Henriksson