Menu

Les ministres de l'éducation et les ministres des finances ont évoqué le lien entre l'éducation, la formation et la croissance durable

EU2019FIMinistère de l’éducation et de la cultureMinistère des finances 8.11.2019 18.30
Dépêche
Photo: Représentation permanente de la Finlande auprès de l'UE

La présidence finlandaise du Conseil de l'UE a organisé le 8 novembre à Bruxelles le tout premier Conseil conjoint des ministres des finances et des ministres de l'éducation. Les ministres ont débattu du rôle majeur que jouent l'éducation et la formation pour soutenir le bien-être et la croissance durable à long terme.

M. Mika Lintilä, ministre finlandais des finances, et Mme Li Andersson, ministre finlandaise de l'éducation, ont invité leurs homologues européens à discuter des questions suivantes: 

  • Quelles mesures politiques sont les plus prometteuses pour promouvoir l'efficacité, l'efficience et l'égalité dans le domaine de l'éducation et de la formation?
  • Comment assurer simultanément des résultats de qualité en matière d'apprentissage, des niveaux élevés d'instruction et l'égalité dans ce domaine?
  • Quel pourrait être le rôle de la coopération européenne afin de renforcer la qualité de l'éducation et de la formation à l'avenir?

Après la session conjointe, les ministres des finances et les ministres de l'éducation se sont réunis en leurs formations habituelles.

Fiscalité et financement de l'action climatique à l'ordre du jour des ministres des finances

Les ministres des finances ont réussi à dégager une orientation générale concernant les projets d'actes législatifs visant à renforcer la coopération entre les autorités fiscales et les prestataires de services de paiement dans la lutte contre les fraudes à la TVA. Conformément à ces propositions, les prestataires de services de paiement devront transmettre certaines données sur les paiements transfrontaliers. Ces données seront collectées dans un système électronique qui aidera les services anti-fraude nationaux à détecter les fraudes à la TVA.

Les ministres sont également parvenus à un accord politique sur la réforme du régime particulier de la TVA visant à réduire la charge administrative des petites entreprises. Cette proposition étendra les règles d'exonération applicables aux petites entreprises également aux petites entreprises non établies dans un État membre.

Les ministres ont adopté des conclusions sur le financement de l'action climatique en vue de confirmer le soutien fort de l'UE et de ses États membres à la mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat.

Ils ont également évoqué la question des droits d'accise et débattu de l'état d'avancement des travaux sur la fiscalité de l'économie numérique. La présidence finlandaise a présenté le projet de déclaration commune sur les actifs virtuels dans l'optique de le finaliser pour le Conseil de décembre.

L'apprentissage tout au long de la vie et l'intelligence artificielle ont dominé l'ordre du jour des ministres de l'éducation

Les ministres de l'éducation ont adopté des conclusions sur l'apprentissage tout au long de la vie. Ces conclusions soulignent le rôle majeur de l'apprentissage tout au long de la vie pour renforcer la croissance durable et pour faire face à la transition technologique et aux changements climatiques.

Les ministres de l'éducation ont également discuté des possibilités offertes par l'intelligence artificielle dans l'éducation et la formation. La présidence finlandaise veut promouvoir la mise en service d'une intelligence artificielle éthique et centrée sur les personnes. Le potentiel de l'intelligence artificielle devrait être mieux utilisé dans le domaine de l'éducation et de la formation.

Enfin, Les ministres de l'éducation ont adopté une résolution sur le développement de l'espace européen de l'éducation. Dans cette résolution, les ministres soulignent que la politique européenne d'éducation et de formation doit être dotée d'une stratégie forte et qu'elle doit être davantage tournée vers l'avenir.

Informations complémentaires

Li Andersson Mika Lintilä