Menu

Les ministres de l'intérieur se sont penchés sur la lutte contre le terrorisme, les menaces hybrides et les migrations

EU2019FIMinistère de l´intérieur 8.10.2019 18.33
Dépêche
Ministres Ohisalo et Grapperhaus diskutent
Photo: l’Union européenne

Le Conseil "Justice et affaires intérieures" s'est réuni les 7 et 8 octobre à Luxembourg. La réunion des ministres de l'intérieur (le 8 octobre) était présidée par Mme Maria Ohisalo, ministre finlandaise de l'intérieur.

Le premier point à l'ordre du jour était la lutte contre les abus sexuels concernant des enfants. Le Conseil a adopté ses conclusions sur cette question.

Les ministres de l'intérieur ont aussi eu un débat sur l'extrémisme violent de droite et le terrorisme. Ils se sont employés en particulier à analyser la nature de la menace et la réponse existante.

Les ministres ont également discuté des possibilités offertes par les nouvelles technologies telles que les réseaux mobiles 5G, ainsi que des difficultés qu'elles peuvent poser.

Dans le cadre du débat sur la lutte contre les menaces hybrides, les ministres ont été informés des résultats de leur discussion autour des éventuels scénarios, organisée en juillet à Helsinki, ainsi que des recommandations pour la poursuite des travaux.

Point de la situation migratoire et dispositifs temporaires pour la Méditerranée

Au cours du déjeuner, les ministres ont évoqué la situation migratoire actuelle dans l'UE.

En outre, ils ont discuté de la proposition concernant la mise en place d'un mécanisme européen temporaire de répartition des migrants sauvés en Méditerranée, élaborée par l'Allemagne, la France, l'Italie et Malte à la suite d'un accord qu'ils ont conclu le 23 septembre. La participation à ce mécanisme est basée sur le volontariat. La Commission européenne et la présidence finlandaise du Conseil de l'UE ont soutenu les négociations entre les quatre pays concernés.

Maria Ohisalo