Menu

Économie circulaire 2.0

La présidence finlandaise s'est fixé pour objectif d'intégrer l'économie circulaire comme élément essentiel dans le programme de travail de la prochaine Commission. Le programme "Économie circulaire 2.0" devrait inclure des moyens pour favoriser l'utilisation durable des ressources naturelles et pour améliorer la durée de vie et la circulation des produits. L'économie circulaire fournit des outils pour pouvoir atteindre les objectifs climatiques et pour lutter contre la perte de la biodiversité. En outre, l'économie circulaire ouvre de nouvelles possibilités relatives aux activités économiques, à l'emploi et à l'amélioration de la vie quotidienne.

Élargissement à tous les secteurs des actions en faveur de l'économie circulaire

Le modèle économique actuel doit faire l'objet de nombreux changements, étant donné que, selon les estimations, la consommation de matières premières doublera d'ici 2060. À l'échelle mondiale, la consommation annuelle des matières premières dépasse déjà les 80 milliards de tonnes, dont seulement 9 % sont réutilisés ou recyclés. L'économie circulaire devrait s'étendre aux secteurs de la construction, du textile, de la mobilité et de l'alimentation, ainsi qu'à toute la chaîne de production et de consommation, en commençant par la conception durable des produits. Cela nécessite un changement de culture en ce qui concerne les modes de fonctionnement du secteur public, des entreprises et des citoyens.

La présidence finlandaise veut parvenir à un accord politique au sein du Conseil sur les prochaines étapes vers l'économie circulaire. En ce qui concerne les négociations, le potentiel de la politique des produits et du numérique pour promouvoir l'économie circulaire, les mesures de suivi visant à clarifier les limites de la législation en matière de substances chimiques, de produits et de déchets et à éliminer les obstacles à l'économie circulaire, ainsi que les stratégies sur l'économie circulaire pour les secteurs clés et le financement en faveur de l'économie circulaire, sont des points essentiels.

Le plan d'action actuel en faveur de l'économie circulaire est réussi, mais le renforcement des mesures est nécessaire

La Commission européenne a publié en mars 2015 un rapport sur la mise en œuvre du plan d'action en faveur de l'économie circulaire adopté en 2015. Selon la Commission, le plan d'action est très apprécié par les acteurs concernés. Le paquet de directives sur les déchets, la stratégie sur les matières plastiques, ainsi que la directive visant à réduire l'impact environnemental de certains produits en plastique, ou encore la directive sur les articles en plastique à usage unique, sont des exemples de mesures mises en place.

La Commission considère que des mesures supplémentaires sont toutefois nécessaires pour permettre la mise en œuvre de la législation relative aux déchets et le développement des marchés pour les matières premières secondaires. Il convient également de renforcer le travail entamé au niveau de l'UE, notamment en ce qui concerne les substances chimiques, l'environnement non toxique, les éco-innovations, l'étiquetage écologique, les matières premières critiques et les engrais.

La politique en faveur de l'économie circulaire et la poursuite des actions bénéficient un large soutien de la part des États membres, de la Commission, du Parlement et des parties prenantes.

Commission européenne - Communiqué de presse: Boucler la boucle: la Commission met en œuvre le plan d'action en faveur de l'économie circulaire

Informations complémentaires

Jaakko Kuisma, tél. +32 473 532 399, pré[email protected]formin.fi