Menu

Économie des données

L'objectif de la Finlande durant sa présidence du Conseil de l'UE sera de renforcer la croissance de l'économie des données et d'accroître le recours à l'intelligence artificielle dans le cadre du développement du marché unique européen. L'économie des données devrait être au service du consommateur, c'est-à-dire de l'utilisateur.

Durant sa présidence, la Finlande organisera une conférence de haut niveau sur l'économie des données. Cette conférence réunira diverses parties pour définir les principes à même de créer une économie des données durable, compétitive et à visage humain.   La Finlande publiera des conclusions de la présidence concernant les principes européens communs pour l'économie des données dans le cadre de la conférence.   Le Conseil "Transports, télécommunications et énergie" (TTE) évoquera les aspects politiques des questions nécessaires à une économie des données compétitive et à visage humain.

L'économie des données, un thème commun à plusieurs événements

Plusieurs événements organisés pendant la présidence se pencheront également sur la question de l'utilisation des données et des opportunités du numérique dans les transports.  Entre autres événements concernés, il convient d'évoquer les Journées du numérique pour les transports, ainsi que la conférence de haut niveau sur la gestion de l'espace aérien, la conférence sur le ciel unique européen.

À la présidence du groupe "Télécommunications et société de l'information", la Finlande soutiendra la proposition de règlement concernant la protection des données dans les communications électroniques. 

De meilleurs services grâce aux données

Pour améliorer la compétitivité de l'UE dans le cadre de l'économie des données à l'échelle mondiale, plusieurs mesures sont nécessaires, dont le soutien à l'intelligence artificielle et à l'automatisation.

Les données permettent d'améliorer les services et de les rendre plus conviviaux, moins chers et plus écologiques.   Mais pour développer l'économie des données et l'automatisation, les données doivent être de meilleure qualité, plus accessibles et plus compatibles.  Il est nécessaire d'améliorer la fonctionnalité de l'économie européenne des données pendant la présidence finlandaise. L'ouverture des données à une plus large utilisation et l'amélioration des droits d'accès et de réutilisation des données pour les consommateurs et les utilisateurs peuvent participer à cet objectif (modèle MyData).  Le règlement européen sur la libre circulation des données à caractère non personnel et le règlement général sur la protection des données forment une base solide, mais il est nécessaire de promouvoir des mesures destinées à accroître l'utilisation des données. 

Le développement du numérique dans l'UE a bénéficié de la stratégie pour un marché unique numérique européen, publiée en 2015.  La Commission a également rédigé plusieurs communications sur le sujet pour appuyer la stratégie.

Contexte

Stratégie pour un marché unique numérique en Europe (2015)

Communication de la Commission: Créer une économie européenne fondée sur les données (2017)

Communication de la Commission: Vers un espace européen commun des données (2018)

Proposition de règlement concernant le respect de la vie privée et la protection des données à caractère personnel dans les communications électroniques et abrogeant la directive 2002/58/CE (Règlement "vie privée et communications électroniques")

Informations complémentaires       

Maria Rautavirta, conseillère ministérielle principale (transports), chef de l'unité chargée des données et des affaires. Tél. +358 295 34 2564, [email protected]

Tuomas Kaivola, conseiller principal, unité chargée des données et des affaires, Tél. +358 295 34 2366, [email protected]