Menu

Renforcement du mécanisme de protection civile de l'Union européenne pour répondre à des menaces de plus en plus complexes

Le mécanisme de protection civile de l'Union (Union Civil Protection Mechanism) est devenu depuis quelques années l'un des principaux instruments d'aide internationale. Il couvre tous les types de catastrophes naturelles ou d'origine humaine, comme les accidents majeurs, technologiques ou chimiques, les désastres environnementaux et les conséquences des actes terroristes. L'objectif de la présidence finlandaise est de développer ce mécanisme de manière à pouvoir répondre à des menaces et à des risques de plus en plus complexes, notamment les phénomènes météorologiques extrêmes, les menaces hybrides et les menaces pesant les infrastructures critiques (comme les centrales électriques).

Un système permettant une coopération efficace entre les autorités et tous les autres acteurs de la société nous aiderait à mieux réagir face aux menaces inhabituelles, transversales et complexes. Le concept finlandais de sécurité globale et son modèle de prévention coopérative est un exemple de système dans lequel le fonctionnement des infrastructures et des services critiques de la société est assuré par la coopération entre les autorités, les entreprises, les organisations et les citoyens.

La coopération transnationale est également essentielle pour la prévention des crises. Les menaces CBRN (chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires), ainsi que les menaces hybrides, ne concernent pas nécessairement qu'un seul État.

Les incendies de forêt en Suède à l'été 2018 ont démontré qu'une coopération européenne étroite en matière de protection civile est indispensable.

Le mécanisme de protection civile aide un pays qui n'arrive pas à surmonter une crise par ses propres moyens

Tout pays a la possibilité de solliciter une assistance par le biais du mécanisme de protection civile de l'UE en cas d'accident ou d'incident, si ses capacités propres ne suffisent pas pour résoudre cette situation. Le Centre de coordination de la réaction d'urgence de la Commission européenne est chargé de coordonner les opérations d'assistance.

L'assistance est fournie grâce aux ressources nationales des États membres, qui peuvent obtenir des fonds européens pour leur développement. Cette aide peut prendre diverses formes: des équipes de secours, des experts ou de l'aide matérielle. Une assistance est souvent fournie hors l'UE, comme dans le cadre des séismes au Japon et au Népal, ou encore pour les zones ravagées par un cyclone et des incendies au Mozambique. Jusqu'à présent, la plus grande opération ciblant un seul pays, a toutefois été celle concernant les incendies de forêt en suède en 2018.

Commission européenne: Mécanisme de protection civile de l'UE

RescEU: la réserve européenne de capacités de réaction

Une nouvelle capacité de réaction, rescEU, a été mise en place par la nouvelle législation de l'UE entrée en vigueur en mars 2019. RescEU a été conçue afin de pouvoir faire face plus rapidement et plus efficacement aux catastrophes naturelles ou d'origine humaine: elle permet de mieux partager les ressources de protection civile entre les États membre de l'UE et les autres pays participants.

L'objectif est de créer un filet de sécurité européen, pour qu'un pays puisse demander de l'aide en cas de crise. Au début, les ressources européennes de rescEU consisteront en des avions de lutte contre les incendie. La Suède a déjà inscrit dix hélicoptères bombardiers d'eau dans cette réserve de capacités de réaction.

Les discussions concernant le développement du mécanisme de la protection civile de l'Union et du système rescEU continueront durant la présidence finlandaise. La présidence finlandaise veut mettre en débat les éventuels moyens de développer ce mécanisme afin de mieux répondre aux menaces conventionnelles, ainsi qu'aux nouvelles menaces, comme différentes combinaisons des menaces CBRN et des menaces hybrides.

La Commission européenne a l'intention de rendre rescEU plus concrète et de la développer de manière à ce qu'elle permette de répondre à des menaces de plus en plus complexes.

Commission européenne, le 21 mai 2019: Une Union qui protège: le plan de l'UE pour renforcer la protection civile est entré en vigueur 

Informations complémentaires

Responsable des affaires internationales (département de la protection civile) Veera Parko, ministère de l'intérieur, tél. +358 295 488 442, veera.parko(at)intermin.fi