Menu

Nouvelles initiatives de l'UE en matière de sécurité et de défense

Ces dernières années, l'Union européenne a renforcé la coopération en matière de sécurité et de défense. La coopération en matière de défense passe notamment par les nouvelles initiatives suivantes:

  • la coopération structurée permanente (CSP),
  • l'examen annuel coordonné en matière de défense (EACD),
  • le fonds européen de la défense, et
  • le renforcement de la capacité de planification et d'organisation des opérations de gestion de crise menées par l'UE.

La présidence finlandaise veut assurer la mise en œuvre efficace de mesures pour atteindre les objectifs fixés. Elle compte également poursuivre la discussion stratégique européenne sur la sécurité et la défense.

Coopération structurée permanente

Le Conseil de l'UE a décidé, en décembre 2017, d'entamer un processus de coopération structurée permanente (CSP). Tous les États membres de l'UE y participent, à l'exception du Danemark, de Malte et du Royaume-Uni.

La CSP devrait aider l'UE à atteindre ses objectifs, soutenir les États membres dans le développement de leurs capacités militaires et approfondir la coopération en matière de défense. La CSP fonctionne à deux niveaux:

Les États participants ont pris des engagements mutuels, qui sont révisés régulièrement. Leurs engagements concernent les investissements relatifs à l'armement, à l'harmonisation des systèmes de défense, à la disponibilité des forces, au comblement des lacunes en matière de capacité et aux projets européens en matière d'équipements.

Ces engagements sont mis en œuvre dans le cadre des projets de coopération auxquels les pays participent selon leurs situations respectives. La Finlande participe à quatre projets CSP en tant que membre actif et à six projets en tant qu'observateur.

La CSP est organisée par période stratégique, les deux premières couvrant respectivement les années 2018–2020 et 2021–2025. Les objectifs que les États s'engagent à atteindre sont précisés au début de chaque période. Les pays participants élaborent annuellement des feuilles de route, dans lesquelles ils rendent compte de la mise en œuvre des engagements durant l'année passée et présentent leurs plans pour les années à venir.

Examen annuel en matière de défense

L'examen annuel coordonné en matière de défense (EACD) a été lancé en mai 2017 avec un exercice pilote de deux ans. L'objectif est de faire un bilan des capacités militaires au sein de l'UE, de produire des analyses sur les progrès réalisés dans la coopération en matière de défense et d'identifier les possibilités d'actions conjointes. L'examen porte notamment sur les dépenses militaires des États membres, ainsi que sur la mise en œuvre des priorités relatives au développement des capacités de l'UE.

Le premier rapport d'examen a été publié en automne 2018, et le premier véritable cycle de l'EACD sera lancé en 2019. Les États membres décident, sur une base individuelle, quelles données ils vont transmettre et quelles mesures ils vont prendre pour mettre en œuvre les recommandations données sur la base des résultats de l'examen mentionné.

Fonds européen de la défense

La Commission européenne a proposé de créer un fonds européen de la défense dans le cadre du CFP 2021–2027. En novembre 2018, le Conseil a accepté, pour l'essentiel, la proposition de la Commission, mais le financement du fonds est soumis à l'accord global sur le prochain cadre financier pluriannuel. C'est la première fois qu'il est prévu de réserver une part du budget de l'UE à la coopération en matière de défense.

Le fonds européen de la défense soutiendrait les investissements pour les activités conjointes de recherche et de développement en matière d'équipements et de technologies militaires. Il servirait également à renforcer les synergies et le rapport coût-efficacité dans le secteur de l'industrie de l'armement.

L'objectif est d'améliorer la compétitivité, l'efficacité et la capacité d'innovation de l'industrie européenne de défense, ainsi que de renforcer l'intégrité et l'ouverture du marché intérieur européen. Le fonds encouragera également les petites et moyennes entreprises à participer aux projets transfrontaliers.

Capacité de planification et d'organisation des opérations de gestion de crise menées par l'UE

La capacité de l'UE en matière de planification et d'organisation des opérations de gestion de crise a été renforcée sur les plans stratégique et tactique. La capacité militaire de planification et de conduite (MPCC), qui a été créée en 2017, est responsable de la planification et de la conduite opérationnelles des missions de formation militaire.

Le développement de la MPCC devrait être poursuivi de manière à ce qu'elle puisse prendre, dès 2020, la responsabilité entière de la planification et de la conduite d'une mission mineure consistant en responsabilités exécutives. C'est un Finlandais, le lieutenant-général Esa Pulkkinen, qui occupe actuellement les postes de directeur de la MPCC et chef d'état-major de l'UE.

La stratégie globale de l'UE, une base pour les initiatives

Les initiatives européennes en matière de sécurité et de défense reposent sur les lignes directrices adoptées par le Conseil européen, sur la stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l'Union européenne publiée en juillet 2016 et les conclusions du Conseil y liées, ainsi que sur le plan d'action européen de la défense élaboré par la Commission.

Conseil de l'Union européenne: coopération de l'UE en matière de sécurité et de défense 

Service européen pour l'action extérieure: stratégie globale de l'UE (en anglais)

Informations complémentaires

Conseillère diplomatique Outi Hyvärinen, ministère des affaires étrangères, tél. +358 295 350 0035, outi.hyvarinen(at)formin.fi
Conseiller spécial Tuomas Koskenniemi, ministère de la défense, tél. +358 29 514 0058, tuomas.koskenniemi(at)defmin.fi