Menu

Transparence

Accroitre la transparence au niveau de l'Union européenne est un objectif de longue date pour la Finlande. Une communication active et claire, ainsi qu'une meilleure transparence concernant le processus de prise de décision, permettent de rapprocher l'UE de ses citoyens, de renforcer la démocratie et de soutenir la lutte contre la désinformation.

Conformément au programme stratégique 2019–2024 adopté par le Conseil européen en juin dernier, les institutions de l'Union européenne doivent respecter le principe de transparence confirmé par les traités et réexaminer leurs méthodes de travail.

La présidence finlandaise s'est fixé pour objectif de développer les méthodes de travail du Conseil afin d'améliorer la transparence. Elle veut également renforcer la mise en œuvre des principes de meilleure réglementation et promouvoir l'utilisation des outils numériques.

Améliorer la transparence des dossiers législatifs

La présidence finlandaise s'est engagée à poursuivre le travail pour améliorer la transparence des documents législatifs du Conseil. En ce qui concerne la transparence des documents relatifs aux négociations en trilogue, une coopération avec le Parlement européen et la Commission européenne est également nécessaire.

Davantage de débats publics au sein du Conseil

Le Conseil se réunit en session publique lorsqu'il discute des projets d'actes législatifs. La présidence finlandaise a décidé d'accroitre le nombre de débats publics sur des questions non-législatives abordées lors des réunions du Conseil.

La présidence finlandaise est la première présidence à mettre en œuvre le programme stratégique 2019–2024 dans le cadre des travaux du Conseil. À cet égard, les différentes formations du Conseil examinent plusieurs moyens possibles de développer l'action européenne – dans différents domaines – dans les années à venir. Il est important que les citoyens puissent suivre ces discussions. Par conséquent, il est justifié d'organiser celles-ci publiquement.

Europe by Satellite

Une UE plus transparente à l'avenir

Le renouvellement du Parlement européen et de la Commission européenne est l'occasion de lancer un débat commun sur des moyens concrets permettant de rendre l'Union plus transparente pendant cette législature. La Finlande a organisé le 24 septembre à Bruxelles un séminaire public d'experts sur ce thème.

Une communication transparente, active et claire

Selon les objectifs fixés, la communication de la présidence finlandaise doit être transparente, professionnelle, fiable et rapide.

Les services de communication se chargent de veiller au respect du droit des citoyens, des médias et des parties prenantes d'être informés sur les travaux préparatoires concernant les questions publiques, ainsi que sur les décisions y afférentes. Les solutions adoptées et leurs fondements, ainsi que le processus de prise de décisions sont communiqués de manière transparente. La communication est une tâche qui relève de l'ensemble du gouvernement.

Les canaux de communication de la présidence sont faciles d'accès et multilingues, et ils ont été conçus en pensant aux besoins des personnes ciblées. Les services en ligne sont accessibles par tous. Une attention particulière est accordée au langage, qui doit rester clair.

Plus de transparence concernant les acteurs cherchant à influer sur le processus de prise de décision

La représentation permanente de la Finlande auprès de l'UE publie les informations concernant les rencontres entre le représentant permanent (ou son suppléant) et différents groupes d'intérêt (les lobbyistes). Elle exige également que ces organisations s'enregistrent dans le registre de transparence de l'UE.

Pendant la présidence finlandaise, les informations concernant les réunions des ministres avec ces organisations autour des affaires européennes sont également publiées.