Menu

Un véritable marché intérieur tourné vers l'avenir 


Rendre le marché intérieur plus efficace est le principal moyen de renforcer la croissance et le bien-être. Le marché intérieur contribue à la compétitivité des entreprises européennes et à la création d'emplois, ce qui améliore le bien-être de tous. La présidence finlandaise veut que le développement du marché intérieur soit au cœur des actions de l'UE dans les années à venir.  

Ce développement doit être global, de manière à tenir compte de tous les aspects du marché intérieur. La transformation numérique, ou les politiques industrielle et commerciale, sont des exemples d'éléments importants. Une approche intégrée permet de tirer le meilleur profit du marché intérieur. 

En outre, le développement du pilier social nécessite une grande cohérence. Le marché intérieur pourra ainsi générer des résultats tangibles, au bénéfice de nos citoyens. Nous devons nous assurer que le marché intérieur traite tous les Européens et toutes les Européennes de manière équitable.

Pendant la présidence finlandaise, il est important

  • de renforcer la place de l'UE au premier rang mondial en matière d'économie numérique et de technologies utilisées dans différents domaines, comme l'industrie, les soins de santé, la mobilité et le secteur créatif 
  • de faire évoluer l'économie des données et l'économie des plateformes
  • de développer le marché intérieur des services, notamment en ce qui concerne les services numériques 
  • de promouvoir une politique européenne active en matière d'industrie
  • de soutenir les réductions d'émissions et les nouvelles opportunités économiques offertes par le secteur des transports 
  • de veiller à l'application des normes sociales et de travail dans l'UE
  • d'évaluer le besoin de mettre à jour le droit du travail et les systèmes de protection sociale en vue de pouvoir mieux prendre en compte les nouvelles formes d'emploi.

Contexte: Le marché intérieur de l'Union constitue une des premières économies du monde 

Les bénéfices économiques générés par le marché intérieur représentent 8,5 % du PIB de l'UE. 

Les personnes, les marchandises, les services et les capitaux circulent librement dans le marché intérieur de l'Union. Les citoyens sont libres de résider, de travailler, d'étudier et d'exercer une activité économique dans les États membres. Pour les entreprises, le marché de l'UE constitue également un espace de vente important. 

Trois étapes essentielles dans le développement du marché intérieur: 

  1. Le marché intérieur a été institué début 1993 après de nombreuses année de travaux préparatoires et suite à près de 300 actes législatifs. La décision concernant la mise en place du marché intérieur avait été adoptée dès 1986.
  2. La Commission européenne a présenté deux paquets d'actions importants, en avril 2011 et en octobre 2012, tous deux visant à développer le marché intérieur. Ils incluaient notamment des actions en faveur du marché unique numérique, de la mobilité des personnes et du financement des petites et moyennes entreprises. 
  3. En mars 2019, le Conseil européen a déclaré qu'il convenait de poursuivre le développement horizontal du marché intérieur. Il a invité la Commission européenne à élaborer une vision à long terme pour renforcer la compétitivité de l'industrie européenne, ainsi qu'un plan d'action pour une meilleure application des règles du marché intérieur. 

En savoir plus sur les priorités de la présidence finlandaise

EU2019FI document du fond: Transformations de l'emploi et compétences

En savoir plus sur le marché intérieur 

Conseil: Politique industrielle
Conseil: Marché intérieur 
Conseil: Marché unique numérique