Menu

Vers une union économique inclusive 

Pour assurer une croissance durable, l'UE doit s'engager résolument dans le renforcement du marché des capitaux, dans l'achèvement de l'union bancaire et dans le développement d'instruments de résolution efficaces. Elle doit également renforcer la transparence en matière de coordination des politiques économiques. La responsabilité ultime en matière de politique économique appartient toutefois à chaque État membre.

L'Europe doit, aujourd'hui et dans les années à venir, investir dans le développement des innovations technologiques et pour atténuer de l'impact des changements climatiques. Un secteur bancaire sain est une précondition pour le financement des investissements nécessaires. Par conséquent, il est indispensable de prendre des mesures fortes visant à réduire les risques liés à ce secteur.

Pendant la présidence finlandaise, il est important   

  • de mener un travail ambitieux afin d'achever l'union bancaire en poursuivant les négociations notamment concernant la réduction des risques, le traitement prudentiel réservé aux obligations d'État et le système commun de garantie des dépôts
  • de renforcer l'Union économique et monétaire européenne en promouvant la répartition des risques sur le marché des capitaux, afin de soutenir la solidité et la résilience de cette union
  • de promouvoir la finance durable et verte dans le cadre des actions de l'UE en faveur du climat
  • de lutter contre la planification fiscale agressive et l'évasion fiscale, ainsi que de réduire la concurrence fiscale nuisible
  • de lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme en assurant des compétences suffisantes aux autorités de surveillance bancaire.

La présidence finlandaise veut également poursuivre les négociations concernant la création d'un nouveau instrument budgétaire de la zone euro, le renforcement du mécanisme européen de stabilité et l'imposition de l'économie numérique.

Contexte: Cadre de la coopération économique

Tous les États membres de l'Union européenne sont responsables de leurs propres finances publiques. Cependant, le marché intérieur et la monnaie unique lient fortement les économies nationales. Par conséquent, les États membres de l'UE se sont engagés à coordonner leurs politiques économiques.

L'Union économique et monétaire (UEM) constitue le socle de la coopération et de la convergence économiques entre les États membres. Tous les États membres de l'UE font partie de l'union économique. Ils forment ainsi le marché intérieur et coordonnent leurs politiques économiques. L'union monétaire comprend les États qui utilisent la monnaie unique, l'euro.

Trois étapes importantes dans le développement de l'Union économique et monétaire (UEM): 

  1. L'UEM a été établie par le traité de Maastricht en 1992. Il s'agit d'un processus d'intégration qui regroupe des éléments essentiels de coordination des politiques économiques et financières nationales et, en ce qui concerne la zone euro, la politique monétaire commune.
  2. La majorité des États membres ont adopté la monnaie unique, l'euro. Eu égard à la crise de la dette dans la zone euro, l'UEM a été renforcée notamment par la création de l'union bancaire, qui introduit des règles communes applicables aux banques, ainsi qu'une surveillance bancaire et une procédure de résolution communes. En ce qui concerne le système de garantie des dépôts, les négociations sont toujours en cours.
  3. Ces dernières années, les développements de l’union bancaire et le renforcement du mécanisme européen de stabilité (MES) ont contribué à faire avancer l’UEM. Un accord initial sur les principaux éléments de l'instrument budgétaire de la zone euro (le "budget euro") a également été trouvé.

En savoir plus sur les priorités de la présidence finlandaise

EU2019FI document de fond: Finance durable: classification des investissements selon leur durabilité
EU2019FI document de fond: Financement participatif transfrontière: nouvelles sources de financement pour les entreprises

En savoir plus sur l'Union économique et monétaire européenne 

Conseil: Approfondissement de l'Union économique et monétaire européenne 

Conseil: Union bancaire 

Conseil: Union des marchés des capitaux