Meny

Droits fondamentaux, État de droit et démocratie au cœur des discussions à Helsinki les 10 et 11 septembre

EU2019FIMinistère de la justiceSecrétariat général du gouvernement 5.9.2019 15.44
Communiqué

L'UE est basée sur des valeurs communes, qui garantissent à la fois l'efficacité de la coopération et les conditions du fonctionnement durable des États. La réalisation de ces valeurs ne doit cependant pas être considérée comme acquise. La semaine prochaine, le ministère de la justice et le secrétariat général du gouvernement organiseront ensemble une conférence, qui s'intéressera aux moyens de renforcer les valeurs de base de l'Union: les droits fondamentaux, l'État de droit et la démocratie.

Cette conférence, organisée les 10 et 11 septembre, examinera l'interconnexion entre ces trois éléments, ainsi que les moyens de garantir la résilience de nos sociétés en mutation. Elle s'inscrit dans le programme de la présidence finlandaise du Conseil de l’UE.

Durant deux jours, les participants chercheront à déterminer les moyens dont l'UE dispose pour promouvoir l'État de droit, comment la désinformation affecte le fonctionnement de la démocratie, et ce qui devrait être fait pour construire des sociétés inclusives permettant à chacun d'être entendu.

"L'environnement mondial est de plus en plus imprévisible, ce qui pose des défis, tant pour l'UE que pour ses États membres. Les problèmes liés à la réalisation des droits fondamentaux, au fonctionnement de la démocratie et à l'État de droit risquent de déstabiliser les fondements de nos sociétés. La force de l'UE repose sur son unité. C'est pourquoi nous avons besoin de discussions communes ainsi que d'outils pour renforcer le socle de valeurs de nos sociétés", déclare Mme Anna-Maja Henriksson.

Mme Anna-Maja Henriksson et Mme Tytti Tuppurainen, respectivement ministre de la justice et ministre des affaires européennes, ouvriront la conférence. Mme Věra Jourová, commissaire pour la justice, les consommateurs et l'égalité des genres, M. Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission, ainsi que M. Michael O’Flaherty, directeur de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA), seront les intervenants principaux.

"Le succès de l'UE repose sur le respect de l'État de droit et des valeurs communes de l'UE. La présidence finlandaise veut promouvoir le dialogue entre les États membres sur le thème de l'État de droit. Nous nous engageons tous pour les valeurs communes, comme le respect de la démocratie et des droits de l'homme. Garantir la réalisation de ces valeurs demande des efforts continus", affirme Mme Tytti Tuppurainen.

Le renforcement de l'État de droit est l'une des priorités de la présidence finlandaise du Conseil de l'Union européenne. Les valeurs communes occupent également un rôle central dans l'agenda stratégique de l'UE pour les années à venir.

Informations complémentaires

Malin Brännkärr, secrétaire d’État du ministre de la justice, tél. +358 40 534 7727, pré[email protected];
Kaisa Tiusanen, conseillère principale, ministère de la justice, tél. +358 295 150 169, pré[email protected]
Henriikka Leppo, conseillère spéciale, affaires européennes, secrétariat général du gouvernement, tél. +358 295 160 023, pré[email protected]
Matti Niemi, conseiller spécial du ministre des affaires européennes, tél. +358 45 679 1717, pré[email protected]

Anna-Maja Henriksson Tytti Tuppurainen